Imprimer

Dans la presse

2017

2016



2015









Journal de Moudon du 18 juin 2015

Midi Libre 19 avril

2015 mars

Midi Libre, reportage de Marie-Madeleine Faure-Julien



Peindre la montagne

Pratique des Arts n° 95 - Décembre 2010 - Janvier 2011
 

"Depuis une vingtaine d'années, l'aquarelliste suisse Bernard Völlmy s'est lancé dans un travail de precision, basé sur la totale domination des effets de l'aquarelle. Dans son atelier, l'artiste fabrique lui-même ses outils, pour restituer le plus fidèlement possible le paysage qu'il peint."
Lire l'article

Depuis une vingtaine d’années, l’aquarelliste Suisse Bernard Völlmy
développe un travail de précision…
Commande du DVD
 








Des vignes, une aquarelle, un timbre

Terre et Nature, 6 octobre 2011

"Lavaux a les honneurs de la Poste. L’auteur de l’aquarelle qui illustre ces nouveaux timbres, Bernard Völlmy, nous fait goûter aux charmes de cette région où la vigne est reine."
Afficher l'article complet (PDF)


Lavaux – l’un des plus beaux paysages suisses

Juillet 2011, La Poste, Magazine philatélique "La Loupe"

"Entré au patrimoine mondial de l’Unesco en 2007, le vignoble en terrasses de Lavaux, qui s’étend le long de la rive nord du lac Léman, est une source d’inspiration de longue date pour les artistes, les touristes et les riverains. Ouvrage titanesque, soutenu par des murs de pierre sur près de quinze kilomètres, il a été réalisé au 12e siècle par des moines cisterciens sur des pentes de 13 à 43 %. Cette magnifique région méritait bien un hommage philatélique. L’aquarelliste Bernard Völlmy, originaire d’Oron-la-Ville, a su rendre compte de toute la splendeur de ce patrimoine culturel sur un timbre-poste panoramique spécial en trois parties."

Timbre Poste Mars 2011 Bernard Völlmy

"Les trois timbres- poste de Bernard Völlmy traduisent toute la splendeur du Lavaux. Le format vertical du premier timbre souligne l‘inclinaison du relief et l‘omniprésence des fameux murs anti-érosion. Le second, qui constitue le centre de la vue panoramique, représente le village pittoresque de Saint-Saphorin, avec la vallée du Rhône et le Catogne en fond. La vue se termine par le Grammont et la rive française du lac avec, au premier plan, un portail qui s‘ouvre sur les terrasses du vignoble."

Aller vers le journal "La Loupe"
Aller sur le site pour commander

Voir l'extrait du journal


Aquarelles marines

Pharts "le magazine suisse des arts", N°92 - juin juillet 2011

Un Hiver en bord de mer - Bernard Völlmy

"Exceptionnel virtuose de l'aquarelle, l'artiste vaudois Bernard Völlmy est comparé à l'écrivain Georges Perec par l'éditeur Grégoire Montangero, dans une vigoureuse préface. L’un des personnages de La Vie mode d'emploi est aquarelliste, c'est Bartlebooth - mais la comparaison s'arrête là. Cependant, Perec est aussi l'homme des grands défis, des contraintes - c'est par exemple le renoncement à la lettre dans La Disparition, ou l'emploi de la seul lettre dans Les Revenentes. Bernard Völlmy se donne le défi de fixer les détails les plus infimes de paysages hivernaux de Bretagne et de Normandie. Sa touche n'est pas celle d'un aquarelliste traditionnel, non, elle est certes légère, tout à la fois précise et virevoltante, et suggère magnifiquement le mouvement. Cela fait penser à la maîtrise de certains Hollandais du XIXe, mais il y a une sensibilité plus ludique, qui épouse si bien les tourbillons de la mer."

P. H.
 


Aquarelle joratoise sur les timbres Helvetia 2011

Le Messager, Vendredi 17 décembre 2010

Aquarelle joratoise

"Les timbres Helvetia 2011 s'orneront d'une aquarelle du peintre Bernard Völlmy, d'Oron-la-Ville. Dans sa galerie de Mézières (VD), il nous livre les premières explications d'un projet qui reste en partie secret. «A llô, monsieur Völlmy ? Ici le Bureau philatélique de Berne. Accepteriez-vous de participer à un concours artistique pour figurer sur les prochains timbres Helvetia ? » S'il est des appels téléphoniques qui changent le cours des choses, celui reçu par Bernard Völlmy en mars dernier en fait certainement partie. La première surprise passée, le galeriste joratois acquiesce d'un fervent « Oui ! » à la demande de La Poste. Et de se lancer ainsi dans un projet encore inédit pour lui, celui de créer une œuvre sur commande, au sujet imposé et aux nombreuses contraintes stylistiques. C'est le début d'une aventure qui le conduit, quelques mois plus tard, en novembre, à un deuxième coup de fil : « Monsieur Völlmy, ça y est, vous pouvez ouvrir le Champagne!»

Wanted: artiste suisse confirmé

Au cœur de cette épopée peu banale, se trouve la passion pour l'aquarelle de Bernard Völlmy. Avec quelque 740 tableaux réalisés à ce jour, dont 600 vendus, le peintre, habitant d'Oron-la-Ville, n'en est en effet pas à sa première esquisse. Son talent et sa maîtrise techniques sont reconnus et documentés par diverses revues spécialisées et ouvrages d'art, en Suisse, mais également en France et en Belgique. C'est ce qui a permis à quelques « limiers » mandatés par le Bureau philatélique, de le débusquer dans le paysage artistique romand, avant de lui proposer la participation au concours.

Une fois la « mission » acceptée, l'aquarelliste se plie à l'épais cahier des charges qui entoure la peinture un site romand. «Devoir fournir une esquisse, qui devait être dûment approuvée, n'est plus vraiment dans mes habitudes», glisse, pince-sans-rire, celui qui donne quatre heures de cours hebdomadaires à ses élèves aquarellistes. Le sujet du tableau, il le gardera secret, pour des raisons contractuelles, jusqu'à la parution du timbre en septembre 2011. Six mois d'étude du lieu plus tard, et une réalisation express en deux jours - parfaite illustration de son modus operandi essentiellement cérébral - et le tableau est envoyé à Berne. Son sujet, qui sera découpé en triptyque dont les parties figureront sur trois timbres différents, est plébiscité par le jury en novembre, et peu après le téléphone de Bernard Völlmy sonnait pour la deuxième fois.

« On pourrait bien parler de consécration, admet modestement l'aquarelliste, lui-même philatéliste amateur. Les timbres suisses, tout comme les billets de banque, participent encore d'une identité nationale. Y figurer est un honneur. » Depuis plus de vingt ans que le géomètre de profession « croque » paysages romands et européens, son amour pour l'aquarelle a toujours la même explication: « Parce que c'est très difficile... »"

Katharina Kubicek

 

 

powered by webinside.ch